Effeuillage
Aujourd'hui, nous sommes le Vendredi 24 novembre 2017 - A la Sainte-Flora, plus rien ne fleurira !

Les jardins secrets de Cahors ©.

Histoire :La ville de Cahors dispose d’un potentiel riche et important : Un secteur sauvegardé du XIIème, XIIIème, et XIVème siècle, un des plus grands de France qui s’étend sur 30 ha.
Au XIIème siècle Cahors entame son âge d’or, face aux lourdes demandes financières de la croisade contre les Albigeois, les banquiers Lombards installent leurs officines à Cahors, ralliées à la couronne et à la cause catholique. Durant trois siècles, la ville devient une place financière très forte, quasiment incontournable. Comptant désormais 20 000 habitants, trois ponts (Paris à la même époque n’en avait qu’un) et neuf paroisses, la cité commerce, les notables s’enrichissent et le patrimoine architectural gonfle à vue d’œil.

1

15

Présentation :Le tourisme végétal représente depuis quelques années un atout important dans le développement touristique. A ce jour peu de villes ont investi ce domaine.Le service des espaces verts a donc développé un concept original et innovant « les jardins secrets de Cahors© » à l’intention des touristes d’abord mais aussi et surtout des Cadurciens qui redécouvrent ainsi le riche passé de leur cité. Ces « jardins secrets » développent la thématique du moyen âge en créant des jardins, aménageant des cours et autres lieux publics ou privés repris sous forme de convention, en relation directe avec le patrimoine historique de la ville, son riche passé et la botanique.

Exemple : nous venons de passer une convention d’entretien avec la famille De Roaldès, vieille famille cadurcienne propriétaire de la maison dite d’Henry IV pour créer un petit jardin intitulé « jardin du vert galant » composé de plantes aphrodisiaques au moyen âge.

Alors jardin ou musée ?

En l’absence de documents précis sur les jardins du moyen âge, nous avons pris le parti d’évoquer l’esprit des jardins du moyen âge basé sur le symbolique, l’esthétique et la fonction.

22

Objectifs : Créer des jardins de proximité dans le cadre de la mise en valeur du secteur sauvegardé, tout en développant un produit touristique capable d’attirer un tourisme de plus en plus féru d’histoire et de jardins.

Moyens : Pour la réalisation de ces jardins, le service des espaces verts a fait appel aux plus grands vanniers de France et « de Navarre ! » qui ont réalisés les nombreuses créations en saules et en plessis de châtaigniers tressés.
Les travaux d’aménagements ont été réalisés en régie par les services de la Mairie.

Impact attendu : Ces créations ont également pour but de servir de référence historique en matière d’aménagement et entre dans un projet plus vaste qui à terme débouchera sur un centre de formation 3ème cycle sur le Moyen âge.

39

Communication : Ces jardins créent un parcours qui sera balisé cet hiver de clous de bronze polis gravés d’une feuille d’acanthe incitant le promeneur à flâner dans les rues de Cahors.
Une brochure présentant exclusivement le parcours des Jardins Secrets est en cours de réalisation pour la saison prochaine.

hortus

Hortus conclusus

Les jardins secrets s'inscrivent dans un programme à long terme sur 3 ans.
Ces petits jardins, se déclinant autour d'ambiances végétales du moyen-âge, poussent dans le vieux Cahors. L'objectif est de constituer un circuit des jardins secrets, afin que touristes et Cadurciens se promènent et découvrent la vieille ville.

L'époque médiévale sert donc de fil conducteur. Ces jardins créent un parcours qui sera balisé cet hiver de clous de bronze polis gravés d’une feuille d’acanthe incitant le promeneur à flâner dans les rues de Cahors.

jardin

Haut de page


Copyright Effeuillage 2006-2018
Association à but non lucratif régie par la loi 1901 enregistrée en Préfecture le 7 août 2003 sous le n° 0461005052