Effeuillage
Aujourd'hui, nous sommes le Jeudi 21 septembre 2017 - A la Saint-Mathieu les jours sont égaux aux nuits dans leur cours !

Festival Cahors, de Jardin en Jardin...
Edition 2007

Le Projet - Une équipe - Une organisation - Une communication - Des moyens - Le programme - A voir aussi - Les Photos

CAHORS, DE JARDIN EN JARDIN
Un projet d’Isabelle Marrou, mis en oeuvre par l’association Effeuillage

Parce qu’un jardin est une composition de couleurs,
de formes, de lumières, de sons,
il se rapproche de la création artistique.

Affiche 2
Le projet baptisé Cahors de jardin en jardin consiste à ouvrir aux visiteurs des
jardins privés de Cahors, et de les animer : installations plasticiennes, créations
théâtrales, musique, chant, lectures, projection de films… Une promenade dans
l’autre patrimoine de Cahors. Laissez-vous surprendre…

1 . Un projet

Après une première édition prometteuse en 2006, Cahors de jardin en jardin redémarre en 2007, avec plus de jardins et plus d’artistes.
Cette année encore, l’ouverture des jardins privés de Cahors coïncide avec la manifestation nationale des Rendez-vous aux jardins, les 1, 2, 3 juin prochain, dont le thème est l’eau. La plupart des interventions sera liée à cette ressource naturelle et fragile. Itinéraire de découvertes, Cahors de jardin en jardin vient compléter celui des Jardins Secrets de Cahors.
La Ville de Cahors soutient ce projet.

Un Jardin en 2006
Un jardin en 2006

Une quinzaine de jardins privés, dans la boucle de la cité médiévale, sera présentée comme un « laboratoire » de création à l’air libre. Ces jardins révèleront un lieu, une ambiance, un esprit, une composition et parfois une animation, les visiteurs passant de l’un à l’autre ou s’attardant au gré de leurs envies.

L’idée est de surprendre les visiteurs, de manière ludique, poétique, drôle et parfois même didactique, en découvrant des lieux qui ne sont habituellement pas accessibles. Ce projet ne peut évidemment se faire sans la bienveillante complicité et la confiance des propriétaires de jardins

Haut de page

2 . Une équipe

D’abord l’équipe de l’association Effeuillage qui tout au long de l’année, a travaillé pour que ce festival puisse voir le jour.

Puis une équipe d’artistes professionnels et amateurs (plasticiens, créateurs sons, chanteurs, musiciens, comédiens, danseurs) qui s’occupera d’aménager et d’animer ces jardins.

L'équipe d'Effeuillage en 2006
L’équipe d’Effeuillage en 2006

Des associations culturelles (Carré Brune ; Donner à voir…), des collectifs d’artistes (Le ventre ; Traces ; Atelier 103) et aussi des institutions de Cahors et de la Communauté de Communes du Pays de Cahors ( Ecole de musique Philippe Gaubert, Médiathèque du Pays de Cahors, Foyer des jeunes travailleurs de la rue Frédéric Suisse…) s’impliquent dans la réalisation de ce projet.

Cahors de jardin en jardin souhaite aussi impliquer et sensibiliser la population locale dans la réalisation du festival et dans le plaisir de (faire) découvrir un autre aspect de la ville, de son patrimoine, de ses habitants et de leur savoir-faire.

Haut de page

3 . Une organisation

L’association Effeuillage, en collaboration avec le pôle Nature, Cité et Jardin de la Ville de Cahors, organise Cahors de jardin en jardin, sur l’initiative d’Isabelle Marrou, conceptrice du projet.

L’association Effeuillage, avec Isabelle Marrou se chargent de :

  • de collecter subventions et mécénat d’entreprise ;
  • de communiquer dans la presse locale, régionale et nationale du projet ;
  • d’organiser la participation bénévole et le gardiennage des jardins ;

Une création de jardins en 2006
Une création de jardins en 2006

Le pôle Nature, Cité, Jardin de la Ville de Cahors collabore à l’opération, en :

  • apportant une aide technique et de conseil ;
  • participant à l’animation du jardin à palabre afin de présenter son rôle dans la cité cadurcienne ;
  • fournissant le matériel nécessaire à la réalisation de l’atelier jardinage pour les enfants ;

La Ville de Cahors, l’Ecole intercommunale de musique Philippe Gaubert, la médiathèque du Pays de Cahors, participent en apportant une aide matérielle, logistique et technique à la réalisation et à la communication du projet des jardins privés.

Isabelle Marrou dirige l’équipe artistique, la préparation à la réalisation de la manifestation et contribue à la communication rédactionnelle du projet.

L’organisation de la participation des bénévoles et le gardiennage des jardins sont confiés à Chantal Aïla, membre de l’association Effeuillage.

Haut de page

4 . Une communication spécifique

Toute la communication interne et externe de l’association (information des adhérents, demandes et conventions de partenariat, organisation de conférence de presse, dossier de presse…) est de la compétence de l’association Effeuillage.

La promotion et diffusion de l’information relative à la manifestation Cahors de jardin en jardin sont confiées également au service communication de la ville.

La manifestation est mentionnée dans Cahors Magazine, ainsi que dans Les Estivales.

Le Public de Kamas
Le public de Kamas…

La manifestation est mentionnée dans la programmation nationale des Rendez-vous aux jardins.

Une conférence de presse régionale sera organisée courant mai 2007.

Un affichage spécifique Cahors de jardin en jardin sera effectuée dans le département du Lot et dans certains points de la Région Midi-Pyrénées.

Pendant la manifestation, un marquage au sol éphémère permettra d’identifier l’itinéraire de découverte des jardins privés.

Haut de page

5 . Des moyens

  • Un budget 2OO7 5 fois supérieur à celui de 2OO6 pour atteindre les 15 000 € avec l'appui de nombreux mécènes et partenaires privés et publics. Ainsi, des entreprises privées sensibilisées à l’environnement, au jardin, aux plantes, à l’eau ont répondues présentes pour soutenir le projet:
    Laboratoire Jérodia (phytothérapie et cosmétique 100% biologiques) ; Prévost Environnement ; GammVert ; Maec Groupe Cahors ; Atech (mobilier de jardin) ; Mc Donald’s ; Groupama ; Etablissement E.Leclerc Cahors-Pradines (via opération Nettoyons la nature) ; Caisse d’Epargne Midi-Pyrénées; Degrémont ; Mc Donalds Cahors;
    Des collectivités locales également soutiennent ce festival au rang desquelles on peut citer: la Ville de Cahors, la Communauté de Commune du Pays de Cahors, le Conseil Général du Lot et le Conseil Régional Midi-Pyrénées.
    Enfin, l'appui de l'association Cahors Actif des commerçants de Cahors, les Estivales de Cahors, le Foyer des Jeunes Travailleurs Frédéric Suisse de Cahors permet de présenter un festival éclectique et riche.

Haut de page

 

6 . Programme : Quatorze jardins privés

1 LE GAMBETTA
(68 bd gambetta)

Corps suspendus : sculptures d’Alexander Luchkin
-Vendredi 1er, 22h à minuit : « Sous nos pieds l’herbe folle », performance corps/vidéo/son (création en direct) de Lisa Grimaud et Charlotte Cazal. Jérémie Chevet (Collectif Le Ventre)
-Samedi 2 juin, de 17h à 18h : « Rythme d’Ô » du professeur Lagoutte/spectacle danse interactif et drôle: Pili (création)
-Dimanche 3 juin, de 18h à 19h : « Ô, haï, haïku »: Chansons, poésie, improvisations et variations sur l’eau: Kamas et les Corbeaux (création)
avec Anne Cammas (chant), Nicolas Puaux (Guitare), Olivier Lagodzki (trombonne)

2 Le cheval blanc
(48 rue du Cheval Blanc)

Jardin prêt-à-porter cousu de fil bleu : installation Anne-Sophie Wattel :bric-à-brac étrange et insolite
-Vendredi 1er juin, 22h à minuit : « Traverses »: musiques traditionnelles d’Occitanie à l’Argentine: avec quatre violons et un violoncelle.
-Samedi 2 juin, à 19 h : chanson Emilie Cadiou « Mangeuse d’accordéon »:

3 Le Frédéric Suisse
(33 rue Frédéric Suisses)

Le transport de l’eau, installation ludique et vivante réalisée par quinze résidents du foyer des jeunes travailleurs avec la cie Carré Brune
-Dimanche 3 juin, à partir de 20H: grand pique-nique dans la rue Frédéric Suisse, ouvert à tous, avec animations spontanées

4 Le Emile Zola n°1
(878 rue Emile Zola)

Miroirs d’eau : installation de 20 bassins d’eau réfléchissants / Collectif traces
-La Femme Libellule : sculpture de Katia Luchkin
-Vendredi 1er juin, 22h à minuit : mise en lumière des bassins
-Samedi 2 juin, de 16h à 18h : « Phasmes »: habillage sonore « électrhorticole » en interaction avec le public: Atelier musique électronique de L’Ecole de musique Philippe Gaubert du Pays de Cahors
- à 17 h 30: 12 violoncellistes autour de Claire Béatrix à l’ombre d’un saule.

5 Le « 103 »
(103 rue Joachim Murat)

La mémoire de l’eau ! : installation de bassins révélateurs/ collectif Traces
- Confidences : installation et création sonore / Nihilbordures
-Vendredi 1er juin, de 22h à minuit : mise en lumière et en son
-Samedi 2 juin, de 18h à 19h, « Ô, haï, haïku »: Chansons, poésie, improvisations et variations sur l’eau / Kamas et les Corbeaux (création) avec Anne Cammas (chant), Nicolas Puaux (Guitare), Olivier Lagodzki (trombonne)

6 Le Emile Zola n°2
(704 rue Emile Zola)

Arbre à pluie/Arbre à lumière : installation Véronique Kempf
- Les ruches : installation photographique : Laurie Dall’Ava (Collectif Le Ventre), sur le thème de l’enfance oubliée
-Vendredi 1er juin, de 22h à minuit : « Phosphen »: Animation Lumineuse et interactive/ Cie Carré Brune
-Samedi 2 juin, de 15h à 16h : Lectures à voix basses : un auteur, un rockingchair, une lectrice/ Cie Carré Brune
-Dimanche 3 juin, à 15h30 : « Ça pousse ? » : spectacle enfant/ rêverie imaginaire et botanique/ Cie Les yeux de Gina

7 Le Cadourques n°1
(142 rue des Cadourques)

Où que poussent nos carrosses ? : univers féminin réalisé par Anaïs Aillet et Marlène Laviale (Collectif Le Ventre)
-Vendredi 1er juin, à 22h : Lectures libertines/ Emilie Cadiou (Collectif Le Ventre)
-Samedi 2 juin, de 16h à 17h : « Un square en fin d’après midi », lecture mise en scène d’après Marguerite Duras, avec Emilie Cadiou (Collectif Le Ventre) et Claude Marcoux

8 Le Cadourques n°2
(280 rue des Cadourques)

La mer sèche : installation visionnaire: Pili
- Le dragon : sculpture Katia Luchkin

9 Le Cadourques n°3
(280 rue des cadourques)

Vendredi 1er juin, 22h : « The Party », de Blake Edwards avec Peter Selers: cinéma en plein air
-Samedi 2 juin, 16h30 : Jardin à palabres : « Gestion de l’eau : Quel fleurissement pour demain ? », avec Patrick Charoy, directeur du Pôle Nature Cité Jardins de la ville de Cahors, Denis Pommier et Christophe Mallemouche, jardiniers Ville de Cahors ; Jean-François Pouzergues, horticulteur et Jaqueline Boudergues, spécialiste des jardins. Intronisations à l’ordre du Romarin. Troc boutures
-Dimanche 3 juin, de 17h à 18h : « Rythme d’Ô» du professeur Lagoutte/ spectacle danse interactif et drôle/ Pili (création)

10 Le Anatole France
(rue Anatole France)

Mosaïque : installation photographique: association Donner à Voir
-Samedi 2 juin, de 16h à 17h : Ikebana et Cérémonie du thé (dégustation du thé Fleur de Geisha)/ Roger Fleury, diplômé de l’école Ohara de Tokyo
-Samedi 2 juin, de 17h à 18 h, lecture de contes pour enfants, avec la Médiathèque du Pays de Cahors

11 Le Freycinet
(11 bis avenue Charles de freycinet)

Mon petit potager me parle : installation photographique et son/ Frédéric Sajas (Atelier 103)

12 Le Emile Zola n°3
(121 rue Emile Zola)

Jeux, jouets, joujoux : installation Jeanne Tornel
- Dimanche 3 juin, 17h30 : : « ça pousse ? » : spectacle enfant: rêverie imaginaire et botanique: Cie Les yeux de Gina

13 Le Fondue Haute
(125 rue Fondue Haute)

Vendredi 1er juin, deux représentations de 22h30 à 23h et 23h30 à minuit : « Accrochée à la branche », spectacle pour enfants et adultes: Création Cie Carré Brune ; texte Isabelle Marrou (Atelier 103)
-Vendredi 1er juin de 22h à minuit : « La lune », spectacle suspendu de Pierrot (Collectif Le Ventre)
-Samedi 2 juin, de 15h à 16h : « La lune », spectacle suspendu de Pierrot, avec Céline et Georges, son violon…
-Samedi 2 juin, de 16h à 18h : Atelier jardinage pour les enfants, avec la participation du Pôle Nature Cité Jardins
-Dimanche 3 juin, de 15h à 16h30 : « Chansons en liberté » , 120 choristes chantent Charles Trenet dans un jardin extraordinaire… Association 1er Plan

14 Le Nain Porte Quoi !
(Galerie Joffre)

Installation Loufoque et drolatique du Pôle Nature Cité Jardin.

Devant chaque jardin, retrouver la signalisation de Cahors de jardin en jardin.

Plan des Jardins 1 -  Le Gambetta5 -  Le « 103 »4 -  Le Emile Zola n°13 -  Le Frédéric Suisse9 -  Le Cadourques n°3 8  - Le Cadourques n°27 -  Le Cadourques n°110 Le Anatole France13  - Le Fondue Haute14  - Le Nain Porte Quoi ! 13  - Le Fondue Haute 2 - Le cheval blanc11 - Le Freycinet 12  - Le Emile Zola n°3

Haut de page

A voir aussi…

Un autre possible , du 1er juin au 31 août, dans la cour intérieure du Laboratoire Phyt’s, à Caillac : Le Laboratoire Phyt’s, partenaire du festival Cahors de jardin en jardin propose de découvrir les installations et sculptures de Marc Couturier, artiste verrier installé dans le Lot depuis une dizaine d’années. Avec « Un autre possible » et « Attente », Marc Couturier propose un ensemble de pièces en verre et métal qui jouent avec les lignes de force du lieu et invite à découvrir des matières, des formes, des jeux d’esprit et des volumes sous tension, en attente de liberté.
Laboratoire Phyt’s, direction Château Lagrezette,100 mètres après le parking. Horaires : de 10 heures à  18 heures. Entrée Libre

La Fontaine , du 26 mai au 9 juin, agence de la Caisse d’Epargne Midi Pyrénées, rue Clemenceau à Cahors : dans le cadre du partenariat avec le festival Cahors de jardin en jardin, La Caisse d’Epargne Midi Pyrénées invite la jeune artiste Maria Luchkina à présenter sa création « La Fontaine ». Maria Luchkina vit en France, dans le Lot, depuis l’âge de 16 ans. Issue d’une famille d’artistes sculpteurs Russes, elle a orienté son travail vers la sculpture abstraite. Inspirée de Gaudi pour les formes et les couleurs, avec une idée de « recyclage artistique », Maria présente ici une oeuvre en papier mâché.

Effeuillage : samedi 26 mai, au Centre Leclerc de Cahors-Pradines, stand de présentation de l’association Effeuillage, de ses actions pour les jardins et l’environnement, et du festival Cahors de jardin en jardin.

Décor végétal créé par le Pôle Nature Cité Jardin, du 29 mai au 4 juin, à L’Espace Culturel Leclerc dans le cadre du festival Cahors de jardin en jardin. Concours de dessins de jardin ouvert aux adultes et aux enfants.

Cultivons l’art du recyclage !  : dans plusieurs jardins du festival Cahors de jardin en jardin, des matières végétales et métalliques recyclées ont été fournies par l’entreprise Prévost Environnement, à Mercuès.

Maria Luchkina. Née à Saint-Pétersbourg (Russie) en 1986
« La fontaine » 2006
Dans le cadre du festival Cahors de jardin en jardin, mis en oeuvre par l’association cadurcienne Effeuillage, La Caisse d’Epargne de Midi Pyrénées, partenaire du festival, accueille la création de Maria Luchkina, du 26 mai au 9 juin 2007.
Maria Luchkina vit en France, dans le Lot, depuis l’âge de 16 ans. Elle fait des études d’horticulture à Moissac pour devenir paysagiste. Issue d’une famille d’artistes sculpteurs dont le travail sera présenté lors du festival Cahors de jardin en jardin les 1,2,3 juin prochain, Maria a orienté son travail vers la sculpture abstraite. Inspirée de Gaudi pour les formes et les couleurs, avec une idée de « recyclage artistique », Maria présente ici une oeuvre en papier mâché, nommée « La fontaine ».

Haut de page

 


Copyright Effeuillage 2006-2015
Association à but non lucratif régie par la loi 1901 enregistrée en Préfecture le 7 août 2003 sous le n° 0461005052